• Le Lutetia fait peau neuve fin 2012

    Ianni Massimo directeur des opérations du groupe Alrov a signé un contrat de deux ans
    pour la gestion de l’hôtel Lutétia avec le groupe Concorde Hotels. Cette
    période permettra aux nouveaux propriétaires de mieux connaitre l’esprit du
    lieu et de lui donner une nouvelle vie, qui respectera le passé chargé de cet établissement
    construit en 1910.

    Le Lutetia voit le jour avec la volonté d’ériger un modèle de l’hôtellerie moderne du
    début du XXème siècle, c’est le premier monument « Art nouveau » et
    son bar « Art Déco » de Paris. La construction dura trois ans, sous
    la direction de deux grands architectes de l'époque, Louis Hippolyte Boileau et
    Henri Tauzin. Sa construction a été commandée par la propriétaire du Bon
    Marché, Madame Boucicaut, pour y accueillir sa clientèle huppée qui venait de
    toute l’Europe.

    L’architecte maison du groupe israélien est  Piero
    Lissoni, a signé la rénovation de deux autres nouvelles acquisitions 5 étoiles
    européennes : à Amsterdam dans un ancien conservatoire de musique  pour un budget de 135 millions € et à Londres.

    Le choix du Lutetia s’est basé sur son coté très french touch et très parisien et surtout
    pour sa situation exclusive sur la rive gauche. Comme l’ensemble du parc
    parisien de l’hôtellerie de luxe, la priorité est d’agrandir les chambres pour donner
    plus de confort à une clientèle toujours plus exigeante sur la qualité de vie
    de leurs lieux de vie.

    La rénovation va faire commencer avec un concours d’architectes, pour trouver
    celui qui respectera l’âme du Lutétia, nous attendons avec impatience la
    nomination du magicien qui d’un coup de baguette magique redonnera  la gloire de ses années d’entant
    .

    Entre temps, ils vont accueillir le nouveau magasin Rive Gauche, Hermès pour la maison sur 400m² en lieu et place de l’ancienne piscine du Palace, située au 17 rue de Sévres dans le 6ème arrondssiment. Elle a été construite en 1935 sur les plans de l'architecte Lucien Béguet.

      La piscine est inscrite au titre des monuments historiques depuis un arrêté signé en 2005 par le préfet d'Ile-de-France Christian Dors. La majorité  des produits ont étés signés par la regrettée Rena Dumas, épouse de Jean Louis Dumas Hermès. Une nouvelle étape pour faire revivre ce quartier si parisien.  




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :